Log-in

Infos Nutrition

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
3 days ago

Comme vous l’avez lu dans les communications du mois de janvier, le marketing des aliments malsains vers l’enfant a un mauvais impact sur de bonnes habitudes alimentaires.

Une des propositions du Conseil Scientifique de la Santé pour lutter contre cette influence négative comprend le développement de l’esprit critique des enfants envers les campagnes marketing.

Pour cela, il est intéressant également d’être bien informé sur la composition des aliments. Sur www.internubel.be, vous pouvez trouver gratuitement la composition de la plupart des aliments génériques et de marques sur le marché belge.

Les aliments sont classés par groupes et sous-groupes de produits. Ceci vous permet de consulter facilement la composition de produits de même gamme.

Vous pouvez ainsi, par exemple :
➭ Orienter votre choix de céréales petits déjeuner sans vous laisser influencer par le packaging.
➭ Comparer le taux de sucre de certains yaourts pour enfants avec des yaourts plus classiques ou allégés.
➭ Choisir des biscuits plus réfléchis pour un petit plaisir de temps en temps.
➭ Faire le point sur les différentes boissons du marché et prendre du recul sur les campagnes marketing qui les mettent en valeur.
➭ Prendre en compte les compositions des snacks salés tels que les chips et biscuits apéritifs.
➭ …. Et bien d’autres comparaison d’aliments.

Rendez-vous sur www.internubel.be pour en apprendre davantage.
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants #collationssaines
... See MoreSee Less

Comme vous l’avez lu dans les communications du mois de janvier, le marketing des aliments malsains vers l’enfant a un mauvais impact sur de bonnes habitudes alimentaires. 

Une des propositions du Conseil Scientifique de la Santé pour lutter contre cette influence négative comprend le développement de l’esprit critique des enfants envers les campagnes marketing. 

Pour cela, il est intéressant également d’être bien informé sur la composition des aliments. Sur www.internubel.be, vous pouvez trouver gratuitement la composition de la plupart des aliments génériques et de marques sur le marché belge. 

Les aliments sont classés par groupes et sous-groupes de produits. Ceci vous permet de consulter facilement la composition de produits de même gamme. 

Vous pouvez ainsi, par exemple :
➭ Orienter votre choix de céréales petits déjeuner sans vous laisser influencer par le packaging.
➭ Comparer le taux de sucre de certains yaourts pour enfants avec des yaourts plus classiques ou allégés.
➭ Choisir des biscuits plus réfléchis pour un petit plaisir de temps en temps.
➭ Faire le point sur les différentes boissons du marché et prendre du recul sur les campagnes marketing qui les mettent en valeur.
➭ Prendre en compte les compositions des snacks salés tels que les chips et biscuits apéritifs.
➭ …. Et bien d’autres comparaison d’aliments.

Rendez-vous sur www.internubel.be pour en apprendre davantage.
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants #collationssaines
1 week ago

Une nouvelle année est souvent liée à des nouveautés ! Et chez Nubel, on ne déroge pas à la règle. Et pas n’importe quelle nouveauté 🤩. Nous sommes ravis de vous présenter notre tout nouveau site internet : www.nubel.be

Un design plus moderne, des couleurs attrayantes, une plus grande facilité de déplacement à travers les rubriques. Mais surtout, une mine d’informations et de support nutritionnel !

Vous y trouvez :
⭐ Nos différents sites regroupés en un seul endroit
⭐ La plateforme de connexion aux plannings alimentaires(*)
⭐ Tout ce qu’il y a à savoir sur nos outils
⭐ Des informations nutritionnelles
⭐ Les nouveautés
⭐ Les liens vers les sites partenaires spécialistes en nutrition
⭐ …

(*)pensez à faire un « refresh » de votre page si vous utilisiez l’ancienne plateforme de connexion

Le mieux est d’aller le découvrir et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !
#diététique #nutrition #outilnutritionnel #alimentationsaine
... See MoreSee Less

Une nouvelle année est souvent liée à des nouveautés ! Et chez Nubel, on ne déroge pas à la règle. Et pas n’importe quelle nouveauté 🤩. Nous sommes ravis de vous présenter notre tout nouveau site internet : www.nubel.be 

Un design plus moderne, des couleurs attrayantes, une plus grande facilité de déplacement à travers les rubriques. Mais surtout, une mine d’informations et de support nutritionnel !

Vous y trouvez :
⭐ Nos différents sites regroupés en un seul endroit
⭐ La plateforme de connexion aux plannings alimentaires(*) 
⭐ Tout ce qu’il y a à savoir sur nos outils
⭐ Des informations nutritionnelles
⭐ Les nouveautés 
⭐ Les liens vers les sites partenaires spécialistes en nutrition
⭐ …

(*)pensez à faire un « refresh » de votre page si vous utilisiez l’ancienne plateforme de connexion

Le mieux est d’aller le découvrir et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !  
#diététique #nutrition #outilnutritionnel #alimentationsaineImage attachmentImage attachment
2 weeks ago

La semaine passée, nous vous parlions de l’influence négative du marketing des aliments malsains auprès des enfants.

Dans ses recommandations, le CSS(*) envisage plusieurs pistes de solutions. Celles-ci ont été soutenues par des experts belges et internationaux lors d’une journée d’étude, le 5 décembre 2022(**). Il en ressort l’importance de mettre en place des règlementations fortes pour protéger les enfants et adolescents (jusque 18 ans) de l’impact négatif du marketing de l’aliment malsain.

Voici les propositions évoquées dans l’avis du CSS ainsi que lors de la journée d’étude du 5 décembre :

➡️ L’interdiction de diffusion de spots publicitaires d’aliments malsains, à la télévision, entre 6h et 23h.
➡️ Suppression de publicités et marketing d’aliments malsains dans les endroits cibles tels que les crèches, les écoles, les centres d’accueil, les cliniques pédiatriques ou encore lors d'activités sportives ou culturelles destinées aux enfants.
➡️ Restreindre également le marketing passant par des jeux publicitaires et des parrainages sportifs.
➡️ Mettre en place un contrôle strict des outils marketings utilisés via les médias digitaux et les nouvelles techniques marketing (advergames, kid-fluencers…).
➡️ Interdire l'utilisation de personnages de dessins animés ou de mascottes dans les publicités et sur les emballages lors du marketing des aliments malsains « non autorisés ».
➡️ Encadrer et développer l’esprit critique des enfants face à la publicité.
➡️ Utilisation d’un outil de profilage des aliments indépendant permettant de cibler ceux pour lesquels le marketing pour enfants ne serait pas autorisé. Le Nutri-score ou l’outil développé par OMS-Europe pourrait être utilisé dans ce sens.

Nous rappelons qu’il ne s’agit ici que de pistes recommandées par le CSS dans son avis. Le gouvernement n’a pas encore statué dessus. Ces pistes doivent encore être analysées par le gouvernement afin d’être transcrites en actions concrètes permettant de diminuer l’exposition des enfants et adolescents au marketing des aliments « malsains ».

(*) CSS, 2022 « Réduire l’exposition des enfants, y compris des adolescents, aux aliments malsains par le biais des médias en Belgique ».
(**) Journée d'étude « Vers une enfance exempte de marketing alimentaire malsain » organisée, le 5 décembre 2022 par le Conseil Supérieur de la Santé, en collaboration avec le SPF Santé publique et le projet européen Best-ReMaP.
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants
... See MoreSee Less

La semaine passée, nous vous parlions de l’influence négative du marketing des aliments malsains auprès des enfants.

Dans ses recommandations, le CSS(*) envisage plusieurs pistes de solutions. Celles-ci ont été soutenues par des experts belges et internationaux lors d’une journée d’étude, le 5 décembre 2022(**). Il en ressort l’importance de mettre en place des règlementations fortes pour protéger les enfants et adolescents (jusque 18 ans) de l’impact négatif du marketing de l’aliment malsain.

Voici les propositions évoquées dans l’avis du CSS ainsi que lors de la journée d’étude du 5 décembre :

➡️ L’interdiction de diffusion de spots publicitaires d’aliments malsains, à la télévision, entre 6h et 23h.
➡️ Suppression de publicités et marketing d’aliments malsains dans les endroits cibles tels que les crèches, les écoles, les centres d’accueil, les cliniques pédiatriques ou encore lors dactivités sportives ou culturelles destinées aux enfants.
➡️ Restreindre également le marketing passant par des jeux publicitaires et des parrainages sportifs.
➡️ Mettre en place un contrôle strict des outils marketings utilisés via les médias digitaux et les nouvelles techniques marketing (advergames, kid-fluencers…).
➡️ Interdire lutilisation de personnages de dessins animés ou de mascottes dans les publicités et sur les emballages lors du marketing des aliments malsains « non autorisés ».
➡️ Encadrer et développer l’esprit critique des enfants face à la publicité.
➡️ Utilisation d’un outil de profilage des aliments indépendant permettant de cibler ceux pour lesquels le marketing pour enfants ne serait pas autorisé. Le Nutri-score ou l’outil développé par OMS-Europe pourrait être utilisé dans ce sens.

Nous rappelons qu’il ne s’agit ici que de pistes recommandées par le CSS dans son avis. Le gouvernement n’a pas encore statué dessus. Ces pistes doivent encore être analysées par le gouvernement afin d’être transcrites en actions concrètes permettant de diminuer l’exposition des enfants et adolescents au marketing des aliments « malsains ».

(*) CSS, 2022 « Réduire l’exposition des enfants, y compris des adolescents, aux aliments malsains par le biais des médias en Belgique ». 
(**) Journée détude « Vers une enfance exempte de marketing alimentaire malsain » organisée, le 5 décembre 2022 par le Conseil Supérieur de la Santé, en collaboration avec le SPF Santé publique et le projet européen Best-ReMaP.
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants
3 weeks ago

L’obésité chez les enfants est un problème de santé publique. Environ un enfant en bas âge sur 4, un enfant sur 6 et un adolescent sur 9 sont en surpoids. Une des causes évidentes provient de la surconsommation d’aliments non adaptés à une alimentation saine et ultra-transformés.

Le CSS (Conseil Supérieur de la Santé) s’est penché sur cette problématique et a publié un avis sur le marketing des aliments malsains auprès des enfants (*).

Les enfants sont continuellement tentés par les publicités sur les aliments et boissons de mauvaises qualités nutritionnelles. Que ce soit à la télévision, sur le chemin de l’école, via des applications, au supermarché ou même en sponsors de clubs sportifs. La génération actuelle se trouve également confrontée à de nouveaux types de marketing comme les « advergames » (publicités dans les jeux en ligne destinés aux enfants) ou encore les « kid-fluencers » (les influenceurs juniors).

Cela fait déjà de nombreuses années que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) attire l’attention sur l’importance de la régulation du marketing alimentaire malsain vers les enfants. L’OMS appelle les gouvernements à mettre en œuvre une législation visant à limiter ce marketing et son influence néfaste sur les plus jeunes.

En Belgique, la législation dans le domaine est très limitée. L’auto-régulation des industries alimentaires a été privilégiée. Mais, comme on l’a constaté aussi dans les autres pays ayant suivi cette ligne directrice, l’auto-régulation seule ne fonctionne pas.

Le CSS met également en évidence que le marketing des aliments malsains poussent au développement d’habitudes et préférences alimentaires malsaines qui peuvent perdurer.

Dans son avis, le Conseil Supérieur de la Santé recommande aux gouvernements de mettre en place des réglementations gouvernementales complètes sur l’exposition des enfants et adolescents au marketing des aliments malsains et ce par le biais des différents médias et expositions marketings.

La semaine prochaine notre article sera dédié aux pistes de solutions envisagées.

(*) CSS, 2022 « Réduire l’exposition des enfants, y compris des adolescents, aux aliments malsains par le biais des médias en Belgique »
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants
... See MoreSee Less

L’obésité chez les enfants est un problème de santé publique. Environ un enfant en bas âge sur 4, un enfant sur 6 et un adolescent sur 9 sont en surpoids. Une des causes évidentes provient de la surconsommation d’aliments non adaptés à une alimentation saine et ultra-transformés. 

Le CSS (Conseil Supérieur de la Santé) s’est penché sur cette problématique et a publié un avis sur le marketing des aliments malsains auprès des enfants (*).

Les enfants sont continuellement tentés par les publicités sur les aliments et boissons de mauvaises qualités nutritionnelles. Que ce soit à la télévision, sur le chemin de l’école, via des applications, au supermarché ou même en sponsors de clubs sportifs. La génération actuelle se trouve également confrontée à de nouveaux types de marketing comme les « advergames » (publicités dans les jeux en ligne destinés aux enfants) ou encore les « kid-fluencers » (les influenceurs juniors). 

Cela fait déjà de nombreuses années que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) attire l’attention sur l’importance de la régulation du marketing alimentaire malsain vers les enfants. L’OMS appelle les gouvernements à mettre en œuvre une législation visant à limiter ce marketing et son influence néfaste sur les plus jeunes. 

En Belgique, la législation dans le domaine est très limitée. L’auto-régulation des industries alimentaires a été privilégiée. Mais, comme on l’a constaté aussi dans les autres pays ayant suivi cette ligne directrice, l’auto-régulation seule ne fonctionne pas.

Le CSS met également en évidence que le marketing des aliments malsains poussent au développement d’habitudes et préférences alimentaires malsaines qui peuvent perdurer.

Dans son avis, le Conseil Supérieur de la Santé recommande aux gouvernements de mettre en place des réglementations gouvernementales complètes sur l’exposition des enfants et adolescents au marketing des aliments malsains et ce par le biais des différents médias et expositions marketings.

La semaine prochaine notre article sera dédié aux pistes de solutions envisagées. 

(*) CSS, 2022 « Réduire l’exposition des enfants, y compris des adolescents, aux aliments malsains par le biais des médias en Belgique »
#conseilsupérieurdelasanté #alimentationenfants #enfants
1 month ago

🎄🎅✨🎇🥳🤗 ... See MoreSee Less

1 month ago

Les fêtes, c’est bien connu, on mange, on mange, on mange…. On finit par se sentir lourd et écœuré. On peut pourtant imaginer de nombreux menus avec des ingrédients plus équilibrés et qui sont tout aussi succulents pour les papilles que pour les yeux. ✨🥂🎆

Quelques suggestions parmi beaucoup d’autres :

🍴à l’apéro - Enveloppé de poire
Ingrédients pour 4 : 2 poires moyennes de type conférence bien mures, 4 tranches de jambon cru (prosciutto) coupés en deux dans la longueur, 4 tranches de fromage allégé coupées en deux dans la longueur.

Recette : Coupez les poires en quatre quartiers. Enveloppez-les du fromage en tranches et du prosciutto. Faites tenir le fromage et le prosciutto avec un cure dent. Parsemez de paprika en poudre. Servez sur une belle assiette.

🍴plat – Butternut farci au quinoa
Ingrédients pour 4 : 2 courges de type butternut, 1 tasse de quinoa cru, 2 tasses de bouillon de légumes dégraissé, ½ tasse de canneberges séchées, 12 tomates cerises, 1 oignon haché, ail en poudre, 1 c. à soupe d’huile d’olive, thym, sel et poivre.

Recette : Coupez les butternuts en deux et épépinez-les. Déposez dedans quelques tomates cerises.
Préchauffez le four à 200°C. Mettre les demis butternuts dans un plat allant au four et les cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient cuits et tendres.
Prenez une grande poêle. Faites-y chauffer l’huile à feu moyen. Ajouter l’oignon et l’ail et faite les revenir jusqu’à ce qu’ils soient cuits et translucides.
Ensuite, ajoutez le quinoa, le bouillon et le thym dans la poêle et couvrir. Laissez mijoter 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé et que le quinoa soit cuit.
Incorporez les canneberges, le sel et le poivre.
Répartir le mélange dans les moitiés de butternut poivré.

🍴dessert – Cake pomme patate douce :
Ingrédients pour 8 : 100 g de farine complète, 350 g de patates douces, 1 pomme, 3 c. à soupe d’édulcorant de cuisson en poudre, 2 blancs d’œufs, 65 g de fromage frais allégé, 20 g de sucre impalpable, 1 poignée de noisettes concassées, 2 c. à café d’extrait de vanille liquide, 1 c. à café de noix de muscade râpée, 1/2 c. à café de cannelle en poudre, 1 c. à soupe de levure chimique, 1/2 c. à café de sel.

Recette : Préchauffez le four à 180°C.
Râpez la pomme épluchée et les patates douces.
Dans un bol, mélangez la farine avec la levure chimique, le sel, la cannelle en poudre et la noix de muscade râpée.
Dans un second récipient, fouettez les blancs d’œufs avec l’édulcorant en poudre. Ajoutez la pomme et les patates douces râpées puis 1 c. à café d’extrait de vanille liquide. Mélangez bien.
Réunissez les deux préparations en mélangeant bien jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Versez la pâte dans un moule à cake. Faire cuire pendant 40 à 50 minutes dans le four préchauffé. Vérifiez la cuisson du gâteau avec la pointe d’un couteau.
Laissez tiédir le cake avant de le démouler.
Pour faire le glaçage, fouettez vivement le fromage frais allégé avec le sucre impalpable dans un bol. Ajoutez 1 c. à café d’extrait de vanille liquide et mélangez bien
Quand le cake a refroidi, recouvrez-le du glaçage. Saupoudrez ensuite de noisettes concassées.
Laissez durcir le glaçage à température ambiante et c’est prêt.

Bonne dégustation et de belles fêtes… ❄️ ☃️ 🧑‍🎄
#repasdefêtes #noël #recetteslégèresdefêtes #nouvelan
... See MoreSee Less

Les fêtes, c’est bien connu, on mange, on mange, on mange…. On finit par se sentir lourd et écœuré. On peut pourtant imaginer de nombreux menus avec des ingrédients plus équilibrés et qui sont tout aussi succulents pour les papilles que pour les yeux. ✨🥂🎆

Quelques suggestions parmi beaucoup d’autres :

🍴à l’apéro - Enveloppé de poire 
Ingrédients pour 4 : 2 poires moyennes de type conférence bien mures, 4 tranches de jambon cru (prosciutto) coupés en deux dans la longueur, 4 tranches de fromage allégé coupées en deux dans la longueur.

Recette : Coupez les poires en quatre quartiers. Enveloppez-les du fromage en tranches et du prosciutto. Faites tenir le fromage et le prosciutto avec un cure dent. Parsemez de paprika en poudre. Servez sur une belle assiette.

🍴plat – Butternut farci au quinoa
Ingrédients pour 4 : 2 courges de type butternut, 1 tasse de quinoa cru, 2 tasses de bouillon de légumes dégraissé, ½ tasse de canneberges séchées, 12 tomates cerises, 1 oignon haché, ail en poudre, 1 c. à soupe d’huile d’olive, thym, sel et poivre.

Recette : Coupez les butternuts en deux et épépinez-les. Déposez dedans quelques tomates cerises.
Préchauffez le four à 200°C. Mettre les demis butternuts dans un plat allant au four et les cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient cuits et tendres.
Prenez une grande poêle. Faites-y chauffer l’huile à feu moyen. Ajouter l’oignon et l’ail et faite les revenir jusqu’à ce qu’ils soient cuits et translucides.
Ensuite, ajoutez le quinoa, le bouillon et le thym dans la poêle et couvrir. Laissez mijoter 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé et que le quinoa soit cuit.
Incorporez les canneberges, le sel et le poivre.
Répartir le mélange dans les moitiés de butternut poivré.

🍴dessert – Cake pomme patate douce :
Ingrédients pour 8 : 100 g de farine complète, 350 g de patates douces, 1 pomme, 3 c. à soupe d’édulcorant de cuisson en poudre, 2 blancs d’œufs, 65 g de fromage frais allégé, 20 g de sucre impalpable, 1 poignée de noisettes concassées, 2 c. à café d’extrait de vanille liquide, 1 c. à café de noix de muscade râpée, 1/2 c. à café de cannelle en poudre, 1 c. à soupe de levure chimique, 1/2 c. à café de sel.

Recette : Préchauffez le four à 180°C.
Râpez la pomme épluchée et les patates douces.
Dans un bol, mélangez la farine avec la levure chimique, le sel, la cannelle en poudre et la noix de muscade râpée.
Dans un second récipient, fouettez les blancs d’œufs avec l’édulcorant en poudre. Ajoutez la pomme et les patates douces râpées puis 1 c. à café d’extrait de vanille liquide. Mélangez bien.
Réunissez les deux préparations en mélangeant bien jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Versez la pâte dans un moule à cake. Faire cuire pendant 40 à 50 minutes dans le four préchauffé. Vérifiez la cuisson du gâteau avec la pointe d’un couteau. 
Laissez tiédir le cake avant de le démouler.
Pour faire le glaçage, fouettez vivement le fromage frais allégé avec le sucre impalpable dans un bol. Ajoutez 1 c. à café d’extrait de vanille liquide et mélangez bien
Quand le cake a refroidi, recouvrez-le du glaçage. Saupoudrez ensuite de noisettes concassées.
Laissez durcir le glaçage à température ambiante et c’est prêt.

Bonne dégustation et de belles fêtes… ❄️ ☃️ 🧑‍🎄
#repasdefêtes #noël #recetteslégèresdefêtes #nouvelanImage attachmentImage attachment
Load more